Eschyle, Les Euménides v.969

« ce dont vous proposez, dans votre bienveillance, de combler la cité s’illumine de joie. Je bénis de tout cœur la persuasion ; son regard inspirait mes lèvres et ma langue lorsque je me heurtais à ces refus sauvages. Vainqueur est Zeus, patron des causes bien plaidées. Ce qui triomphe ici, c’est l’émulation entre nous des bienfaits jusqu’à la fin des temps. »

tout est dit: bienveillance, joie, persuasion, vainqueur, causes bien plaidées, triomphe, fin des temps.

Publicités

~ par Mo' sur 11 avril 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :